Journée d’échanges sur les écoles apprenantes et innovantes – programme – Archives

Venez discuter des enjeux de l’école du 21ème siècle au cours d’une journée d’échanges exceptionnelle avec différents intervenants engagés et inspirants qui ont à coeur de changer l’éducation.

Cette journée est ouverte à tous, gratuite mais l’inscription est obligatoire.

 

 

 

Les détails:


 

En matinée
Table ronde avec des acteurs du monde de l’innovation pédagogique qui présenteront leur vision de l’école du 21ème siècle, suivie d’une discussion avec le public.

Quelles écoles souhaitons-nous pour le 21ème siècle ? Qu’est-ce qu’une lab school ou école apprenante ? Comment créer des écoles innovantes qui permettent de développer les compétences clés pour faire face aux défis à venir ? Quelle est la place de l’art dans l’école du 21ème siècle ? Comment la recherche scientifique peut-elle aider à co-créer les écoles du 21ème siècle? 

C’est à toutes ces questions que nous tenterons de répondre lors de la journée d’échanges sur les écoles apprenantes et innovantes.

Le but de la table ronde est de présenter différentes visions de l’école du 21ème siècle en s’inspirant d’initiatives innovantes existant au Québec ou ailleurs et de se demander ce que la recherche peut apporter à ces nouveaux modèles d’école. Nous y aborderons notamment le cas des labs schools, aussi appelées écoles apprenantes. Il s’agit d’écoles mêlant recherche scientifique, formation et innovation pédagogique. Ce sont des lieux pour co-créer de nouvelles façons d’apprendre, dans lesquelles chercheurs et enseignants collaborent étroitement pour assurer la réussite éducative des enfants tout en valorisant le savoir-être, le vivre ensemble, l’autonomie, la confiance en soi, etc.

Cette table ronde s’adresse à toute personne intéressée à repenser l’école.

Les intervenants sont :

Thomas Bastien

Directeur de l’Éducation et du mieux-être au Musée des beaux-Arts de Montréal.

 

Thomas Bastien est ingénieur, diplômé de l’École supérieure d’agriculture d’Angers. Il possède également une maîtrise en génétique de l’Université de Wageningue aux Pays-Bas. Après avoir oeuvré dans le milieu des communications au sein d’une agence de relations publiques pendant 4 ans, il est entré au Musée en 2012 lors du premier agrandissement des espaces éducatifs et sociocommunautaires. Dans un premier temps attaché de presse au sein des communications, il a ensuite occupé le poste de directeur adjoint aux partenariats pour la Fondation du MBAM. C’est à la Fondation qu’il a développé des projets majeurs de collecte de fonds qui sont à l’origine de programmes tels que L’art de continuer à grandir destiné aux personnes de 65 ans et plus, L’art d’être unique destiné aux personnes vivant avec le spectre de l’autisme, entre autres.

Il est désormais directeur de l’éducation et du mieux-être, à la tête d’une équipe de 50 employés disposant de 3 500 m2 destinés pour l’éducation et l’art thérapie. Il compte également sur le soutien de 170 guides bénévoles actifs pour accueillir chaque année près de 300 000 participants à des activités éducatives, culturelles et sociales.

Ugo Cavenaghi

Président-Directeur Général du Collège Saint-Anne

Titulaire d’une licence en éducation, M. Cavenaghi a aussi une maîtrise en administration de l’éducation ainsi qu’en administration des affaires. Nommé directeur général de Sainte-Anne en 2006, on lui doit notamment le développement des programmes particuliers au secondaire ainsi que le virage technologique, environnemental et international de Sainte-Anne grâce à la création d’un réseau d’écoles partenaires sur tous les continents. On lui doit aussi l’ouverture du Collégial dans l’ancien couvent des Sœurs de Sainte-Anne et la fusion avec la Queen of Angels Academy pour y ouvrir un secteur primaire. M. Cavenaghi est également membre fondateur de la Factry, la nouvelle école des sciences de la créativité à Montréal. En 2017, il publiait avec Isabelle Senécal l’essai Osons l’école : des idées créatives pour ranimer notre système éducatif. Il est régulièrement invité à prononcer des conférences sur l’innovation en éducation tant au Canada qu’à l’international. M. Cavenaghi est membre de la Commission de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire du Conseil supérieur de l’éducation et fait partie du Conseil de programme pour le Certificat en créativité et innovation à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal.

 

Nathalie Couzon

Conseillère en transfert et innovation en réussite éducative, Présidente -Directrice générale du REFER (Rendez-vous des écoles francophones en réseau)

Détentrice d’une maîtrise en littérature québécoise et d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en littérature moderne et contemporaine de l’Université Jean-Moulin – Lyon 3 en France, Nathalie Couzon a d’abord enseigné en France avant de poursuivre sa carrière au Québec. Elle a aussi travaillé au ministère de l’Éducation du Québec à la direction des programmes en français puis à la direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle. Intéressée par les TIC, leur intégration dans les apprentissages et leur influence dans le développement d’un rapport positif avec l’écriture, elle explore les usages des réseaux sociaux en contexte scolaire et plus précisément dans la classe de français. Elle est la cofondatrice et la présidente-directrice générale du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), un organisme dont la mission est  d’offrir aux professionnels de l’éducation de la francophonie des occasions de se rassembler, en présentiel et via les réseaux numériques, pour réfléchir aux enjeux actuels en éducation et envisager l’apprentissage au XXIème siècle. Depuis janvier 2018, elle est conseillère en transfert et innovation au CTREQ. À ce titre, elle assure la planification, la réalisation, la diffusion et l’évaluation des produits de transfert développés par le CTREQ. Elle est également chargée de la veille et du Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE).

 

 

Ollivier Dyens

Ph.D, Fondateur et Directeur de Building 21, Professeur à l’Université McGill

Ollivier Dyens est professeur titulaire au Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill où il a occupé le poste de Premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante) de 2013 à 2018. Il est aussi fondateur et co-directeur du laboratoire d’innovation Building 21 (building21.ca). Ollivier Dyens est l’auteur de douze livres dont La Condition inhumaine publié aux Éditions Flammarion, et Metal and Flesh : The Evolution of Man, Technology Takes Over publié chez MIT Press. Son douzième livre, Virus, parasites et ordinateurs : Le troisième hémisphère du cerveau a été publié aux Presses de l’Université de Montréal en 2015 et est disponible en-ligne gratuitement

http://www.parcoursnumeriques-pum.ca/introduction-51.

Ollivier Dyens a aussi été membre du Conseil Supérieur de l’Éducation de 2011 à 2015.

Pascale Haag

Ph.D, Fondatrice et Directrice scientifique de la Lab School Paris, Coordinatrice du Lab School Network

 

Pascale Haag est psychologue et maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris). Elle est à l’initiative de la création du Lab School Network, qui se propose de mettre la recherche au service de la réussite éducative et de favoriser les échanges entre l’ensemble des acteurs de l’écosystème éducatif (enseignants, chercheurs, parents, élèves, entreprises, pouvoirs publics). Elle est également fondatrice de la première lab school en France : la Lab School Paris, une école pilote qui a ouvert en septembre 2017. Pascale Haag a baigné depuis son enfance dans la pédagogie Freinet, car ses parents, tous deux professeurs des écoles, se sont intéressés aux pédagogies alternatives et à leur mise en œuvre dans les quartiers sensibles de la banlieue de Strasbourg dès les années 1970. Elle assure aujourd’hui la direction scientifique de la Lab School Paris.

 

Rino Lévesque

Auteur et créateur de l’École communautaire entrepreneuriale (ECE)

Auteur et créateur de l’École communautaire entrepreneuriale (ECE), Rino Lévesque s’intéresse à l’innovation et à l’entrepreneuriat à l’école depuis plus de 25 ans. Son cheminement l’amène à œuvrer à travers le Canada soit en Ontario, en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Québec et au Nouveau-Brunswick. Motivé par l’éducation de qualité et l’idée qu’il faille sortir des sentiers battus pour parvenir à offrir davantage, M. Lévesque est aussi convaincu qu’il est possible de faire rêver grand dès l’école primaire et à tous les âges scolaires. Depuis plusieurs années, il accompagne diverses équipes-écoles et des partenaires engagés vers la transformation de leur établissement d’enseignant en des ECE. En 2016, grâce au soutien de plusieurs personnes, du Ministère de l’Éducation et l’Enseignement supérieur (MEES) du Québec, d’entreprises et d’universités d’envergure, il fait naître l’organisation sans but lucratif (OBNL) Idée éducation entrepreneuriale.

Rino Lévesque est ambassadeur international de l’OCDE pour l’éducation entrepreneuriale chez les jeunes. Il est aussi membre désigné du World Entrepreneurship Forum et membre honoraire de la Chaire d’Entrepreneurship Rogers – J.A. Bombardier à HEC Montréal. Il est notamment récipiendaire des prix Éducateur de l’année – section Colombie-Britannique de l’Association canadienne de l’éducation de la langue française (ACELF) et Jeune entrepreneur socialement responsable de la Jeune chambre de commerce de Montréal (prix Arista). Son système-école ECE a été décoré du prix Paul-Arthur-Fortin pour sa contribution exceptionnelle au développement des compétences entrepreneuriales au Québec. Il est également reconnu par l’UNESCO, à titre de modèle innovant, inclusif, de bonnes pratiques et d’éducation à la paix, et par Microsoft Corp, à titre d’École innovatrice.

 


En après-midi

Atelier « Comment co-créer une école innovante ? », pour les porteurs de projets innovants (30 places)

Vous souhaitez créer une école innovante qui répondent à vos valeurs et vos aspirations? Vous vous demandez par où commencer ? Vous vous interrogez sur les différents choix qui s’offrent à vous ? Venez rencontrer les créateurs de deux écoles innovantes qui ouvriront en 2019 et 2020 à Montréal et une spécialiste du développement d’écoles alternatives.

Nous discuterons des étapes de création de ces écoles : définition de la pédagogie, parcours administratif, aventure humaine, techniques de travail collaboratif, recherche de financement, établissement du modèle d’affaire (dans le cas des écoles privées).

Cet atelier s’adresse à tout porteur de projet éducatif innovant, que le projet soit encore à l’état de rêve ou déjà bien avancé.

 

Les intervenants sont :

  • Céline Fouquet, Présidente-Fondatrice d’ANTÉCOSA
  • Gwenola De Grimaudet et Hugo Turgeon-Coté, fondateurs d’edu2(Mile-End)
  • Marion Tissot, fondatrice de l’École Grandeur Nature (Rosemont)
  • Marélyne Poulin, Conseillère pédagogique à la Commission scolaire de Montréal, spécialiste des écoles alternatives