Accueil

Pour une société bienveillante, innovante, agile et collaborative

 

 

La mission d’ANTÉCOSA  est de soutenir l’innovation pédagogique par une approche neuroscientifique et humaniste afin d’encourager:

 

  •  la transition éducative qui a pour but de changer en profondeur le système éducatif afin qu’il soit plus adapté à la société d’aujourd’hui et aux défis de demain.
  • la création d’une société apprenante, dans laquelle chacun, ayant appris à apprendre, pourra acquérir, tout au long de sa vie, les connaissances et les compétences dont il aura besoin pour s’épanouir. Il pourra également les partager avec les autres dans un esprit collaboratif.

 

Enfin, fidèle à sa volonté de soutenir une société plus agile et collaborative, ANTÉCOSA propose également d’innover dans la façon de prendre des décisions et de gouverner en utilisant différents outils de gouvernance partagée telle que la sociocratie et la prise de décision par consentement.

 


POUR ALLER PLUS LOIN :

Qu’est-ce que la transition éducative ?

Il s’agit d’un mouvement collectif visant à changer en profondeur le système scolaire actuel. Ce mouvement part du constat que l’école conventionnelle n’est pas adaptée à la société actuelle et aux défis que vivront nos enfants demain : crise écologique, développement du numérique, nouveaux métiers encore inconnus, importance d’internet comme mode d’information. L’école conventionnelle repose sur un système d’enseignement qui n’a pas pris en compte la façon dont le cerveau apprend. Elle ignore les conditions essentielles pour permettre des apprentissages optimaux. Participer à la transition éducative c’est vouloir offrir un ensemble de connaissances et de compétences permettant aux enfants de devenir des citoyens autonomes, responsables et épanouis.

 

Qu’est-ce qu’une société apprenante ?

La notion de société apprenante a été mise en avant par François Taddei notamment dans le rapport « Un plan pour co-construire une société apprenante » qui propose 30 mesures pour créer une société collaborative permettant à chacun d’apprendre plus facilement ce dont il a besoin et de le transmettre à d’autres. On y trouve la définition suivante :

« Dans une société apprenante, chaque individu doit pouvoir à son niveau construire et partager ses connaissances et ses découvertes avec les autres, documenter ses apprentissages, disposer des ressources, des lieux et des accompagnements nécessaires pour progresser mais aussi pour permettre à d’autres de s’en inspirer et d’améliorer leurs pratiques. »

Voir également le résumé du rapport ici.

Qu’est-ce que la sociocratie ?

La sociocratie est un mode de gouvernance partagée qui distribue le pouvoir sous forme de cercles interconnectés et qui permet de prendre des décisions par le processus de consentement à zéro objection. Cette méthode de décision repose sur l’intelligence collective et valorise l’apport de chacun. Elle se différencie du concensus car elle ne cherche pas l’approbation de chacun mais elle utilise les objections des membres du cercle afin de bonifier les propositions. Il s’agit également d’une méthode de gestion agile permettant de faire avancer un projet en restant flexible et adaptable.